Les Amis du Muséum de la Rochelle

Zarafa, la figure emblématique du muséum

Dunes d' Aytré le 14 octobre 2014

Accessibilité :

Sortie Connaissance des Plantes du mardi 14 Octobre 2014 à Aytré

Un magnifique soleil d’Octobre sur fond de mer calme accueillit les vingt adhérents venus découvrir les plantes des milieux salés (halophiles), et azotés (nitrophiles).

Très résistantes aux conditions de vie difficiles du bord de mer les - Matricaire, Panicaut, Euphorbe, Centaurée rude, Criste marine, Liseron des dunes, Lagure, Giroflée des dunes parme, , Caquillier maritime violet, Pavot cornu jaune, Aster maritime tricolore - n’ont presque plus de secrets pour nous.

Voir les photos

 

---

 

Les Ruches dans les jardins du Muséum

Accessibilité :

Les "Amis du Muséum" ont proposé à la Ville de La Rochelle l'installation de trois ruches dont une vitrée dans les jardins du Muséum.

La gestion sera confiée à Mr Pierre Isaac, apiculteur et ancien animateur du rucher pédagogique du Parc Georges Brassens à Paris.

Une réunion publique organisée par la Ville aura lieu le 1er juillet 2014 à ce sujet.

La visite du rucher en compagnie de Pierre Isaac  nous  permet de vous présenter les photos ci jointes

 

voir la présentation

 

téléchargez les photos

 

--- 

Rocher et Marais d'Yves le 17 juin 2014

Accessibilité :

 

Sortie des ateliers Géologie et Connaissance des plantes le 17 juin 2014

 

En fin de matinée, à marée basse, Christian Moreau conduisit vingt amis jusqu’au pied du Rocher d’Yves, pour observer la lentille sableuse du Cénomanien.

La falaise d’Yves (Kimméridgien supérieur) est composée de calcaires argileux alternant avec des marnes, on y observe des niveaux riches en coquilles (lumachelles) à Exogyra virgula. On peut aussi y trouver des ammonites Orthaspidoceras liparum.

Un agréable pique-nique sur la dune au soleil nous permit de reprendre des forces avant de rejoindre à 14h, le Pôle nature de la Réserve où nous attendait sa responsable botanique, Karine Vennel.

La Réserve comprend 192ha appartenant au Conservatoire du littoral, au Département de Charentes Maritimes, et à quelques particuliers.

C’est avec beaucoup d’intérêt que les 24 amis présents ont écouté l’histoire des plantes rencontrées et leurs secrets: Guimauve, Bourrache, Vipérine bleue et Pourpre, Trifolium résupinatum, Petite centaurée rose et Blakstonia perfoliata jaune, Lotier maritime, Bugrane épineuse, Bartsie visqueuse etc... Plantes mais aussi animaux comme les vaches Highlands ou les lapins, sans lesquels la petite Cynoglosse officinale pourpre, par exemple, n’existerait pas…

Nul mieux que Karine Vennel, qui a édité un petit fascicule remarquable intitulé « La Réserve Naturelle du Marais d’Yves: une flore littorale préservée», n’eut pu nous raconter les trésors botaniques de cet endroit. Nous l’en remercions vivement.

Téléchargez les photos du Rocher

 

Téléchargez les photos du Marais

 

...

Orchidées le 13 mai 2014

Accessibilité :

 

Sortie Connaissances des Plantes du 13 Mai 2014 du côté de Surgères.

Les Orchidées terrestres, c’est comme les champignons, on en voit une, on a envie d’en voir une autre et ainsi de suite….

C’est à ce jeu que se sont attelés 19 « Amis du Muséum » adhérents à l’atelier, après un joyeux pique-nique au bord d’un champ de marguerites, et guidés par Louisette notre spécialiste éclairée.

Et nous avons été gâtés ! Plus de dix orchidées différentes dans les jachères ou au bord du chemin:

Dans le genre Orchis :

                   Orchis anthropofora (O.Homme-Pendu), du début jusqu’à la fin,

                   Orchis purpurea (O. pourpre) très présents aussi

                   Orchis pyramidal rose, aussi appelé Anacamptis  pyramidalis

                   Orchis bouc pas encore fleuri, aussi appelé Himantoglossum hircinum

 Dans le genre Ophrys :

                  Ophrys scolopax (O. bécasse)

                  Ophys apifera (O. abeille) qui a la particularité de s’autoféconder contrairement aux autres

                  Ophrys aranifera (O. araignée) ou sphegodes avec macule en forme de H ou X

                  Ophrys insectifera (O. mouche) au labelle allongé, anguleux,

Dans le genre Cephalanthéra :

                   Cephalanthera longifera blanche (C.à longue feuille)

Dans le genre Platanthera :

                  Platanthera bifolia (P. à deux feuilles)

Dans le genre Listera :

                  Listera ovata (L . à feuilles ovales)

 

Téléchargez les photos

 

...

Butte du marais de Pampin le 8 avril 2014

Accessibilité :

 

Sortie Connaissances des Plantes du mardi 8 Avril 2014

 

23 fidèles de l’atelier s’étaient déplacés pour découvrir le Marais de Pampin et sa butte, classés Réserve Naturelle Volontaire puis Régionale depuis 1985 et entretenus par la Ville de La Rochelle.

 

Entre deux pointes calcaires, cette zone basse occupée par la mer lors de la dernière transgression marine, a accumulé les sédiments marins qui constituent aujourd’hui un « bri », argile riche en calcaire et sel, imperméable. Du 11 ème au 19 ème siècle, elle fut marais salant et piscicole (élevage de poissons d’eau de mer), ensuite zone de pâturage extensif.

 

Aujourd’hui protégée de la mer par une digue de galets, creusée de fossés et d’un lac, elle constitue une réserve de biodiversité en favorisant l’hivernage, la nidification et les haltes migratoires des oiseaux, en abritant une faune aquatique dans les fossés, et en retrouvant après éradication du Baccharis, une végétation plus ou moins halophile. Le sol demeure, en raison de ses utilisations antérieures fortement salé par endroits, mais autorise ailleurs, prairies humides et roselières.

 

 Cette zone humide recueille l’eau de pluie des bassins versants, une vanne reliée à la mer, pouvant être utilisée exceptionnellement pour assurer un niveau d’eau suffisant.

 

La butte toute proche, ancienne décharge de La Rochelle recouverte de terre végétale, s’est repeuplée de plantes et arbustes d’essence locale et recèle quelques trésors botaniques…

 

Téléchargez les photos

 

...